L'univers bio et naturel des chiens et des chats

biofan

Conseils pour débuter en canivtt

253-FR-Conseils pour débuter en canivttLe cani-VTT est un sport qui permet de se dépenser physiquement avec son chien et suivant son rythme. Toutefois, avant de commencer à le pratiquer, il faut obligatoirement s’assurer que son animal est dans de bonnes conditions physiques. Il faut aussi s’équiper avec le matériel adéquat et ne jamais oublier d’emporter avec soi la trousse de secours.

Le cani-VTT, qu’est-ce que c’est ?

Le cani-VTT peut se définir de manière simple comme « faire du vélo en compagnie de son chien ». Le maître est installé sur son vélo, de préférence un VTT, et le chien est attaché au vélo par l’intermédiaire de sa laisse et d’un harnais. C’est lui qui fixe la vitesse de la course. Ce sport est peu connu et peu pratiqué, mais il est tout de même un excellent moyen de faire de l’exercice et de profiter du grand air en compagnie de son fidèle compagnon.

Précautions à prendre

Votre chien doit avoir au moins un an, sinon un an et demi avant de commencer le cani-VTT. A cet âge, la croissance primaire est en général achevée et l’animal peut parfaitement supporter l’effort physique. Néanmoins, conduisez-le chez le vétérinaire et faites établir un bilan complet pour être sûr qu’il peut courir.

Si le vétérinaire vous donne un avis positif, équipez-vous avec le harnais de cani-VTT et la laisse. Le harnais est passé autour du chien. Ensuite, vous y fixez la laisse qui sera à son tour attachée à la potence ou à la barre du vélo. Pour compléter votre équipement, mettez dans un sac à dos la trousse de secours et une importante réserve d’eau.

Choisissez un parcours non accidenté et n’oubliez pas de mettre un casque et des gants pour vous protéger en cas de chute.

Diriger son chien pendant la course

En général, le simple ordre « Allez » suffit à donner le top de la course. Le chien commence alors à courir à côté de vous. Lorsqu’il faudra changer de direction, il faudra aussi le lui indiquer, à moins qu’il s’agisse d’un parcours que vous avez déjà effectué ensemble. Pour l’arrêter et l’empêcher de vous tirer hors de la route, vous pouvez effectuer un coup de frein ou lui dire « stop ».

Ne tentez jamais d’accélérer le rythme si votre chien ne le fait pas de lui-même. Suivez-le tout simplement, et s’il présente des signes de fatigue, prenez une pause pour lui permettre de se reposer et de se désaltérer.

Si vous avez aimé l’article, merci de nous liker 😉



Laisser votre commentaire

 
© 2012 - 2020 - Biofan