L'univers bio et naturel des chiens et des chats

biofan

Les avantages, bémols et alternatives au collier anti-aboiement

collier-anti-aboiement-electrique-pour-chien

 

Le collier anti-aboiement est un collier à pulsions électriques qui est censé dissuader le chien d’aboyer de manière incessante et intempestive. Beaucoup de maîtres l’utilisent pour corriger ce mauvais comportement chez le chien, mais ils reconnaissent également que ce collier n’est pas sans inconvénient… Mais heureusement, ce collier n’est pas l’unique moyen d’apprendre à votre animal à être sage, et si vous êtes patient, vous pourrez le corriger sans en avoir besoin.

 

Fonctionnement et atouts du collier anti-aboiement

La majorité des colliers anti-aboiement sont équipés d’un signal d’alarme et d’un émetteur d’ondes électriques dont on peut régler l’intensité. Ainsi, quand l’animal commence à aboyer sans motif valable et pendant longtemps, le collier émet d’abord le son de l’alarme. Si le chien persiste, le collier lui envoie alors une petite décharge, de sorte à le calmer et à l’arrêter.

Quand le collier anti-aboiement est bien réglé et fonctionne correctement, le chien n’a pas de blessures ou de séquelles. En outre, il s’habitue rapidement au son de l’alarme préventive, et il se retient d’aboyer par la suite.

Les inconvénients du collier anti-aboiement

Le collier anti-aboiement a une fonction dissuasive et punitive, ce qui est contraire aux règles habituelles d’éducation du chien qui sont plutôt basées sur le principe de l’obéissance et de la récompense. Le maître se retrouve donc à punir régulièrement son animal pour un comportement donné au lieu de lui apprendre simplement à l’abandonner, et cela n’est pas bénéfique pour le chien.

Par ailleurs, le collier anti-aboiement peut également causer des douleurs fortes quand il est mal réglé. Pis, il arrive que l’animal associe le collier à tort à des évènements ou à des personnes, ce qui provoque chez lui des troubles de comportement et une peur quasi constante.

Quelle attitude adopter ?

Le collier anti-aboiement ne doit être utilisé que lorsque le chien aboie trop bruyamment en l’absence de son maître. Mais s’il le fait en sa présence, il vaut mieux chercher un autre moyen de le calmer. Il faut en premier lieu identifier la source de son aboiement (les passants par exemple) et l’éloigner de ce facteur déclenchant. Ensuite, il faudra l’ignorer durant toute la période où il aboie, et le récompenser seulement quand il se tait. Il finira par comprendre que son calme lui permet d’avoir une friandise et abandonnera progressivement les aboiements.

Cette méthode douce ne produit pas de résultats avant quelques jours, voire quelques semaines, mais elle est plus efficace et moins complexe pour le chien.

 

Si vous avez aimé l’article, merci de nous liker 😉



Laisser votre commentaire

 
© 2012 - 2020 - Biofan