L'univers bio et naturel des chiens et des chats

biofan

Les chiens détecteraient les cancers

iStock_000014567690XSmallPetites histoires des chiens qui décèlent les cancers grâce à leur odorat

S’il est un animal dont la réputation de meilleur ami de l’homme n’est pas usurpée, il s’agit bien du chien. En effet, outre leurs qualités de fidélité et d’amitié, nos amis canins disposent également de la faculté de détecter certains cancers.

De surprenantes études scientifiques

les aptitudes de la gent canine à déceler certaines tumeurs ont été scientifiquement prouvées au cours des dernières années, notamment aux Etats-Unis.

Cependant, si les scientifiques se sont penchés sur la question, c’est suite à l’étonnante histoire d’un homme dont l’animal de compagnie avait flairé un problème de santé. En effet, intrigué par le comportement de son compagnon qui n’avait de cesse de renifler une lésion sur sa peau, l’homme, inquiet, finit par se décider à consulter un médecin. Le diagnostic est alors sans appel, le patient souffre d’un mélanome.

Dès lors, maintes expériences portant sur l’odorat de nos amis canins sont entreprises et mettent en exergue que ces animaux parviennent à détecter diverses pathologies cancéreuses affectant la peau et la vessie notamment.

Des résultats étonnants

La plupart des études menées vont porter sur les cancers du poumon et du sein.

Au cours des expériences, cinq chiens, sans aucune caractéristique particulière, sont astreints à un dressage spécifique durant lequel leur sont présentés des échantillons d’odeurs provenant de l’haleine de personnes atteintes d’une tumeur au sein ou au poumon.

L’haleine de certains malades exhalant une odeur caractéristique, les chercheurs espèrent ainsi que les animaux sélectionnés puissent, grâce à leur odorat, déceler les traces de la maladie.

Lorsque tombent les résultats des travaux, les scientifiques exultent devant la performance de leurs adjoints canins qui, dans près de 88 à 97% des cas, ont établi un diagnostic exact.

Des perspectives encourageantes

Un diagnostic précoce s’avérant souvent indispensable pour vaincre les maladies cancéreuses, les chercheurs souhaitent donc mettre à profit le flair de nos amis canins de manière systématique dans le domaine médical.

Ainsi, le cancérologue Olivier Cussenot a décidé de former en France des chiens capables de renifler la sarcosine, une molécule volatile attestant la présence de certaines tumeurs et dégageant une odeur spécifique.

Si, à l’heure actuelle, seul un berger malinois dispose d’un odorat suffisamment développé pour détecter le cancer de la prostate, d’autres animaux suivent une formation similaire pour devenir, dans quelques années, de précieux auxiliaires pour les médecins.

Si vous avez aimé l’article, merci de nous liker😉



Laisser votre commentaire

 
© 2012 - 2020 - Biofan