L'univers bio et naturel des chiens et des chats

biofan

La ronronthérapie : Le pouvoir thérapeutique des chats

Vous êtes une personne continuellement stressée et vous souffrez souvent d’insomnie ?  Alors vous devez avoir un chat. Certains scientifiques et thérapeutes affirment qu’il fait partie des meilleurs thérapeutes. Voici des raisons qui vous convaincront de l’efficacité de la ronronthérapie.

 

Le chat : un antidépresseur

 

Si vous avez le blues, ne vous ruinez plus en thérapie, adoptez plutôt un chat. Il est souvent difficile de se confier à d’autres êtres humains. De peur d’être jugé, nous avons tendance à nous contenir. Avec notre matou, au contraire nous ne filtrons pas les informations et lui exprimons ce que nous ressentons à coeur ouvert. Ce qui permet d’éviter la dépression.

Une personne a témoigné que discuter avec son chat a changé sa vie. Elle raconte qu’à chaque fois qu’elle prend son matou sur ses genoux et qu’elle lui déballe tous ses soucis, elle se sent apaisée.  

Ne vous étonnez pas si en allant chez votre thérapeute son chat s’approche de vous, c’est sa manière de vous aider.

Le chat a un effet soporifique

 

Pour les insomniaques, il semble qu’aucun remède ne marche ce qui engendre une grande dépendance aux sédatifs. C’est le moment d’arrêter les somnifères et de vous initier à la ronronthérapie. Elle consiste à caresser votre chat avant de dormir. En le caressant et en vous concentrant sur son ronronnement, vous évacuerez facilement votre anxiété et votre énergie négative.

Jean Yves Gauchet, un vétérinaire toulousain, a testé la ronronthérapie sur environ deux cent cinquante personnes. Les résultats ont démontré que cette thérapie procure un sentiment de bien-être et de sérénité. Les sujets ont aussi développé une grande facilité à dormir.

Le chat : un allié pour avoir une bonne santé

 

Non seulement caresser un chat diminue le niveau d’anxiété, mais protège aussi contre les risques d’infarctus. En effet, ses ronronnements sont à la fréquence de vingt-cinq à cinquante hertz. Cette fréquence est idéale, car elle facilite la guérison des troubles ostéo-articulaires, musculaires et tendineux. Celle-ci est également utilisée : par les kinés, par les orthopédistes et en médecine du sport. Apparemment, les ronronnements du chat incitent le corps à sécréter de la sérotonine, l’hormone du bonheur, ce qui impacte positivement sur l’organisme.

Dans le cas où vous évitez d’héberger un félin à cause des mauvaises odeurs de sa litière, l’utilisation d’un désinfectant changera votre point de vue.

N’hésitez pas à liker notre page 🙂

 



Laisser votre commentaire

 
© 2012 - 2019 - Biofan