L'univers bio et naturel des chiens et des chats

biofan

Comment choisir l’endroit où enterrer son animal de compagnie ?

Comment enterrer décemment son animal de compagnie ? Certes, penser à cela n’est pas chose facile, mais il vaut mieux vous préparer à cette sombre éventualité. Cela vous aidera à ne pas être pris au dépourvu quand cela se produira. Dans cet article, vous allez découvrir les endroits appropriés pour enterrer votre animal de compagnie.

 

L’enterrement dans le jardin ou dans la cour

Certaines personnes sont convaincues qu’anticiper la mort de son animal de compagnie présage malheur. En vrai, les gens évitent la question, parce que c’est douloureux de penser à la séparation avec un être cher. Afin de préserver la proximité avec votre compagnon, vous pouvez choisir de l’inhumer dans votre jardin ou dans votre cour. Toutefois, avant de vous lancer dans cette expérience, vous devrez respecter les normes imposées par la loi.

La première condition, c’est que votre animal de compagnie ne doit pas peser plus de 40 kg. Pour des raisons sanitaires, votre compagnon devra être enterré à plus de 35 mètres des lieux d’habitations et des points d’eau. L’inhumation devra se faire dans un trou de 1,20 m de profondeur. L’enterrement de la dépouille devra respecter l’environnement. De ce fait, il est interdit de mettre l’animal dans un sac en plastique. Ce dernier n’est pas biodégradable. Il vaut mieux choisir de le mettre dans un linge, dans une boîte en bois ou en carton. Si vous choisissez l’option d’inhumer votre chien chez vous, veillez à recouvrir la dépouille avec de la chaux vive. C’est un procédé qui limite la diffusion des germes dangereux.

L’enterrement dans un cimetière

Il est interdit par la loi d’enterrer son animal de compagnie dans un cimetière familial. En revanche, il existe d’autres alternatives. Il est possible de l’enterrer dans un cimetière dédié spécialement pour les animaux de compagnie. Il existe en France plusieurs sites où vous pouvez l’enterrer. Au besoin, vous pouvez opter de l’inhumer dans un caveau, mais dans ce cas des coûts supplémentaires sont à payer.  

L’incinération

Certains propriétaires ont recours à l’incinération parce que c’est la moins coûteuse. La procédure à suivre est assez simple. Après le décès de son animal de compagnie, son propriétaire a un délai de 2 jours pour avertir les autorités compétentes. Uniquement le transport de la dépouille de l’animal est payant. Celui-ci sera incinéré avec d’autres animaux. Leurs cendres seront éparpillées ensemble. Toutefois, il est possible de procéder à une incinération individuelle. Vous pourrez alors mettre les cendres de votre compagnon dans un lieu qui vous conviendra.

 

Si vous avez aimé notre article, n’hésitez pas à nous liker ! 🙂



Laisser votre commentaire

 
© 2012 - 2020 - Biofan