L'univers bio et naturel des chiens et des chats

biofan

Le clonage de chien serait-il devenu possible ?

 

Entre savoir et pouvoir, le clonage témoigne du pouvoir de l’homme sur la vie. Ne dit-on pas que “Savoir, c’est pouvoir” ?

Dans le cas du clonage, il s’agit d’une prouesse techno-scientifique à deux revers.

Définition du clonage

Le clonage est l’ensemble des techniques permettant d’obtenir une série de cellules identiques à une cellule de départ, qui formeront un clone. Cette technique aboutit à l’obtention de plusieurs individus (animaux ou végétaux) strictement identiques entre eux à partir d’une cellule œuf.

Pour faire simple, le clonage est l’obtention de la copie exacte d’un individu (humains ,animal ou végétal) réalisée à partir de la copie de ses gènes .

Le premier chien cloné avec succès

Née il y a 20 ans, le 5 juillet 1996, Dolly la brebis est le premier animal cloné. Cet exploit est attribué aux chercheurs du Roslin Institute à Édimbourg. 9 ans plus tard est né Snuppy, le premier chien cloné. Pour la première fois au monde, des biologistes sud-coréens ont réussi à cloner « la copie conforme » d’un lévrier afghan au pelage noir et blanc. Mise au monde par sa mère, un labrador jaune, Snuppy est génétiquement identique à son père. Il a été obtenu par un par prélèvement dans la peau d’une oreille du père pour être injecté dans les cellules sexuelles de la mère porteuse. Cette technique s’appelle le transfert de noyaux de cellules somatiques. Snuppy rejoint alors la galerie des animaux clonés avec succès.

Le prix du clonage de chien

Le clonage des animaux en général devient un business très florissant et lucratif. Un an plus tard, après le clonage du premier chien, des laboratoires se sont lancés dans l’exploitation commerciale de ce savoir-faire au prix de 100.000 dollars. Aujourd’hui, le prix du clonage est fixé à 50 000 dollars. Un privilège que peut réaliser un laboratoire texan, Viagen.

Le résultat d’un clonage de chien

“Le clonage animal est défini  comme le fait de «produire un animal qui est, essentiellement, une copie de l’original» selon l’European Food Safety Authority. L’objectif de cette opération est donc d’obtenir le même animal de compagnie. Dans la pratique, le résultat sera le même, le propriétaire retrouvera tous les traits physiques de son chien à travers le clone de ce dernier. Même couleur de manteau, même forme de museau, même couleur des yeux… Un rendu copie conforme. Mais ses souvenirs, son caractère… Et tout ce qui relève de son comportement ne vient pas de son ADN. Son comportement peut varier. C’est la façon dont son propriétaire l’élève qui va affecter sa personnalité. Cet ADN  peut porter ou entraîner des maladies, comme le diabète  l’obésité, l’arthrose.

Pour conclure, le clonage est une technologie lourde, très coûteuse, mais encore très fragile. Elle pointe encore les problèmes de santé animale et de bien-être des animaux associés au clonage. Bien que les résultats semblent de plus en plus encourageants, le problème de l’éthique reste la préoccupation des défenseurs des droits des animaux.

Si vous avez aimé notre article, n’hésitez pas à liker !



Laisser votre commentaire

 
© 2012 - 2020 - Biofan