L'univers bio et naturel des chiens et des chats

biofan

Pourquoi mon chiot pleure-t-il ?

Un chiot qui pleure, ce n’est jamais agréable. Il est vraiment difficile de comprendre la raison de ces pleurs.

Voici quelques raisons qui pourront vous aider à reconnaître les vocalises de pleurs de votre jeune compagnon.

 

Il pleure parce qu’il s’ennuie de sa fratrie

Dans la plupart des cas, le chiot pleure parce qu’il se sent seul. Il s’ennuie de sa fratrie, comme il est venu au monde avec ses frères et soeurs. Lorsque vous l’adoptez et qu’il vient pour la première fois chez vous, il est désorienté. Il est face à un groupe social inconnu, d’autres animaux jamais côtoyés, d’enfants jamais rencontrés. Imaginez à quel point cette situation peut être difficile. Il va falloir qu’il s’habitue à cette nouvelle situation. Ce changement nécessite une période d’adaptation pendant laquelle il est tout à fait normal que votre chiot pousse des pleurs.

Alors comment réagir ?

Lors des premières nuits, acceptez que votre chiot dorme avec vous dans la chambre. Laissez dans le panier de votre chiot un drap ou un plaid ainsi qu’une bouillotte chaude pour lui rappeler la chaleur de sa mère et de sa fratrie.

Il pleure parce que je sors sans lui

Une autre théorie qui rejoint un peu la précédente. Votre compagnon pleure lorsque vous n’êtes pas à la maison. Toujours habitué à vous suivre partout, les premières périodes de séparation ne sont pas faciles à vivre. Toutefois, cela s’apprend ! La bonne gestion de la solitude s’apprend à un chiot, en douceur et de manière progressive et positive.

Comment apprendre la solitude à son chiot ?

Apprenez à votre chiot à bien gérer la solitude, trouvez-lui une occupation pendant vos absences. Un jouet peut faire l’affaire. Un chiot occupé est un chiot qui ne se focalisera pas sur sa solitude. Il sera surtout bien fatigué après ses activités aussi il dormira au lieu de pleurer en attendant votre retour.

Il pleure pour attirer mon attention

Les chiots apprennent très vite les bonnes ou comme les mauvaises habitudes. Parfois sans faire exprès, et bien vous tombez très vite dans la dérive. Voici un exemple que l’on rencontre souvent. Votre chiot n’arrête pas de vous sauter dessus, vous trouvez cela tellement mignon que vous le caressez. Il n’arrête pas d’aboyer, de pleurer, de pousser des vocalises, et vous arriviez toujours en courant pour être certain qu’il aille bien. Ces gestes conduisent rapidement vers un laisser-aller.

Que faire alors dans ce cas ?

Comme un bébé qui ferait un caprice, il est préférable d’attendre qu’il se calme pour répondre à son besoin sinon il comprendra vite qu’en pleurant il obtient l’attention de ses maîtres. Il est clair que si un chiot assimile déjà cela, il a donc commencé à prendre de mauvaises habitudes. Les chiots apprennent très vite, les bonnes ou comme les mauvaises habitudes.

Il pleure parce qu’il a mal

Dans de tristes cas, votre chiot pleure parce qu’il est blessé, il a mal quelque part. Certainement il réclame votre attention, mais dans ce genre de cas et bien il faut le soigner. Conduisez-le chez son vétérinaire pour ne pas aggraver sa situation.

Vous aurez compris, tout est une question d’éducation de votre compagnon : que votre chiot pleure la nuit, quand vous n’êtes pas là ou encore pour attirer votre attention. Quoi qu’il en soit, il ne faut pas le punir. Il s’agit de trouver l’équilibre de votre relation avec votre petit compagnon.

Restez abonner à notre page pour d’autres articles !



Laisser votre commentaire

 
© 2012 - 2021 - Biofan