L'univers bio et naturel des chiens et des chats

biofan

Chat calico : qu’est-ce que c’est ?

Contrairement à ce qui vient tout de suite à l’esprit, le calico n’est pas une race de chat. Il s’agit plutôt de l’apparence de la robe, un aspect assez rare. Plus simplement, le calico est représenté par la robe tricolore : brune, blanche, orange. Les trois nuances sont très distinctes et l’ensemble est unique. C’est-à-dire qu’il n’y a pas deux chats calico qui se ressemblent.

Ses origines

Le pelage du calico est aussi rare que magnifique. Et pourtant, il résulte d’une anomalie, une mutation génétique qui se produit dans l’ADN du félin. Mais alors, pourquoi pas des croisements ? Des éleveurs ont déjà bien tenté de reproduire le phénomène mais en vain. En effet, il se produit par le plus grand des hasards.

C’est également le cas pour la robe écaille de tortue. La mutation ne répond à aucun critère géographique. Et toutes les races peuvent en être touchées. Eh oui ! Même un chat de gouttière peut donner naissance à un calico. Les scientifiques ont seulement remarqué que ce cadeau de la nature est le plus souvent donné aux chats à poils courts et moyens. 

Mais si vous n’avez pas encore entendu parler de chat calico, peut-être avez-vous déjà lu des articles sur le chat isabelle. C’est une autre appellation du chat tricolore. Le nom lui a été attribué en rappel à la Reine Isabelle d’Espagne. Petite anecdote : celle-ci avait porté sa tenue royale tout au long de la guerre pour assiéger la ville de Grenade. La robe, initialement de couleur “blanc cassé” avait pris les tons bruns, noir et blanc.

Est-il vrai que les chats calico sont tous des femelles ?

Certains vous diront que oui. Mais c’est seulement vrai à 99,9 %. Les 0,1 % restants représentent en moyenne 1 mâle calico sur 3.000 chats tricolores. Mais ceux-là sont dans la plupart des cas des animaux stériles à cause d’une double mutation génétique. Cela explique alors en partie la grande proportion des chats calico femelle par rapport aux mâles.

Mais ce n’est pas tout. Seules les femelles portent la robe Isabelle grâce au chromosome X. Un peu de biologie féline pour comprendre tout cela : la mère peut transmettre les deux couleurs orange et noir à son petit grâce aux deux chromosomes X. Tandis que le père, avec seulement un chromosome X, ne peut transmettre que l’une des couleurs. Pour expliquer plus simplement, la présence des deux couleurs sur un chat n’est possible que s’il possède deux chromosomes X.

Et le chromosome Y dans tout cela ? Eh bien, il n’a aucun effet sur la couleur du pelage. Il détermine seulement le sexe du nouveau-né.

Les légendes

Il n’est pas étonnant que les chats calico remplissent bons nombres de pages sur les légendes anciennes. Ils existaient déjà dans l’Égypte ancienne où on croyait déjà à leurs pouvoirs magiques.

Des marins croyaient aussi en leurs pouvoirs protecteurs contre les tempêtes et les mauvais esprits.

Dans un monastère tibétain, ils étaient considérés comme des animaux divins à cause des couleurs blanc et noir qui représenteraient le yin et le yang. Tandis que la couleur orange ferait rappel à la terre. 

Encore aujourd’hui, ils sont considérés comme des chats porte-bonheur. Au Japon, on les appelle “mi-ke”, qui signifie : “triple fourrure”. Vous reconnaissez peut-être la figurine du Maneki-Neko, celui qu’on voit dans les restaurants en signe d’invitation. Certains d’entre eux représentent le chat calico.

Si vous avez un chat calico, vous savez maintenant que vous êtes chanceux car ce sont des félins très particuliers dont aucune manœuvre, opérations, soins ou alimentation quelconque ne peut influencer l’avènement de cette incroyable mutation.

Si vous avez aimé cet article, n’oubliez pas de “liker” !



Laisser votre commentaire

 
© 2012 - 2019 - Biofan