L'univers bio et naturel des chiens et des chats

biofan

Les chiens et la nage

Nous le savons tous, ou du moins nous en sommes tous persuadés : les chiens sont de très bons nageurs qui mériteraient de participer aux Jeux Olympiques. Mais qu’en est-il vraiment de cette supposition à laquelle on croit dur comme fer ? Est-ce que tous les chiens savent vraiment nager ? Est-ce qu’on peut parler d’une capacité innée ?

Cap sur la question de la morphologie

Si les chats sont réputés pour ne pas aimer l’eau et refuser les bains, la plupart des chiens adorent faire trempette. Dans l’eau, ils effectuent des battements de pattes pour avancer et ils flottent ! Mais il y a toujours des exceptions. Celles-ci sont liées directement à la morphologie des chiens. 

Il existe des races de chiens qui sont comme des poissons dans l’eau. Ils sont regroupés sous la catégorie de “chiens d’eau”. Nous avons par exemple le labrador, les bergers allemands, et le terre-neuve. Ces grands quadrupèdes ont des corps bien répartis, ce qui leur permet de nager sans aucune difficulté. C’est pourquoi certains d’entre eux ont hérité du métier de sauveteurs en mer.

Par contre, les chiens massifs tels que les bouledogues et le mâtin napolitain auront beaucoup de difficultés à émerger la tête de l’eau. C’est en raison de leurs corps qui ne leur permet pas de garder un bon équilibre. En effet, l’avant-main est bien plus lourd que l’arrière-train. Ils risquent alors de sombrer au lieu de flotter.

Finalement, tout ne dépend que du chien

Comme on a mentionné plus haut, la morphologie est un élément de base qui peut déjà déterminer si telle ou telle race est bon nageur ou pas. Les scientifiques ont même conclu que les rapports des chiens avec l’eau et la nage se répartissaient en catégories : ceux qui savent naturellement nager et ceux qui ne savent pas nager mais peuvent apprendre. Malheureusement, il existe une troisième catégorie : celle des chiens dont le corps ne leur permet pas de flotter ou encore de nager.

Mais tout cela est très objectif. Il est aussi important de voir du côté de l’intérêt personnel. Cette morphologie un peu déséquilibrée n’est pas un handicap, ils sont tout simplement plus “maladroits”. Tout comme un golden retriever peut ne pas aimer l’eau, une race de chien plus massif peut également apprendre petit à petit à maîtriser la nage en cherchant le bon équilibre pour son corps.

Apprendre à nager à son chien

Si votre ami à quatre pattes fait partie des chiens qui détestent l’eau, ne désespérez pas. Vous pouvez l’apprendre à ne pas avoir peur de l’eau. L’idéal serait de l’initier à la nage dès que votre chiot a 4 mois, mais si vous avez déjà un chien adulte, vous pouvez toujours lui donner des cours avec des exercices à niveaux.

Comme vous vous en doutez, ce serait un échec total si vous le lanciez immédiatement dans la piscine. Allez plutôt dans l’eau avec lui. Ce sera un premier contact plus rassurant. Mouillez-le progressivement et restez quelques minutes dans l’eau avant de le relâcher doucement.

Si vous constatez qu’il est trop nerveux, essayez les gilets de flottaison. Ainsi, il battra des pattes instinctivement. Vous pouvez aussi accompagner les exercices avec des jouets d’eau flottants et amusants. C’est le  meilleur moyen pour éliminer sa phobie de l’eau.

Enfin, après quelques séances, dès que vous verrez qu’il est prêt, dites adieux au gilet et tenez-le plutôt par le ventre. Il est impossible de dire exactement combien de temps un chien a besoin pour apprendre à nager, cela ne dépend que de lui. En tout cas, il faut vous armer de beaucoup de patience. Et surtout, n’oubliez pas de le féliciter à chaque fois qu’il aura progressé

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas “liker” !



Laisser votre commentaire

 
© 2012 - 2019 - Biofan