L'univers bio et naturel des chiens et des chats

biofan

Quels os donner à son chien ?

Les lapins adorent les carottes, les singes les bananes, et les chiens : les os ! Ce sont de vraies images imprégnées dans la société. Et l’amour des chiens pour les os est sans équivoque. Mais avec tout ce que l’on entend aujourd’hui sur les os, ainsi que les risques et les dangers pour les chiens, vous n’êtes plus sûrs de vouloir lui en donner. Faisons le tour du sujet avec cet article.

Les os interdits

Les faits négatifs que l’on répand sur les os pour chiens sont vrais. Ou du moins celui qui avance qu’ils représentent une réelle menace pour votre toutou. En effet, il y a des os cassants comme ceux du poulet et d’autres volailles qui se fracassent lors du broyage. C’est là que réside le danger. Les petits morceaux engendrés vont éventuellement se coincer dans les dents et entraîner une blessure buccale.

On a également observé dans certains cas une constipation causée par la compression de l’os. Et dans les pires des cas, il peut aussi avoir lieu une occlusion intestinale, ou une perforation d’un organe quelconque du système digestif.

De ce fait, il faut absolument bannir ce type d’os, tout comme ceux des lapins et des moutons. Les os cuits sont également interdits car ce sont des os friables et cassants. De plus, ils ne représentent aucun apport nutritionnel pour votre chien car les nutriments essentiels ont été éliminés lors de la cuisson.

Des os, oui mais pas n’importe lesquels

Parlons maintenant des bons os auxquels votre chien a droit. Maintenant qu’on a éliminé les os cuits et plusieurs os de certains animaux, il ne nous reste plus que l’os cru de bœuf. C’est effectivement l’idéal si vous tenez vraiment à donner de l’os à votre chien. Ils sont plus solides, plus grands et pas cassants. Les os sont de vraies occupations pour votre animal, et ont le don de le calmer.

Aussi, ils représentent une bonne source de minéraux, de calcium et de phosphore. D’ailleurs, votre chien vous le confirmera bien vite : ils sont bien plus riches en goût. Vous avez aussi l’option des os fumés, qui sont également sans danger, mais plus faibles en nutriments.

Les bonnes pratiques

Finalement, il ne suffit pas de savoir quels os donner à son chien. Il est impératif de prendre des précautions.

Alors, avant tout, oubliez l’os pour l’occuper pendant votre absence. Le risque d’étouffement reste élevé s’il se retrouve seul. Et ce, même si vous avez choisi le bon. Ensuite, préférez ceux qui sont enveloppés d’un peu de viande. Ils apporteront un plus en matière de protéine et éliminent aussi le risque de constipation. Toutefois, faites attention à choisir des morceaux frais

D’autre part, vous avez aussi une très bonne alternative : les faux os à ronger. Composés de peaux de bœuf, ils répondent parfaitement au besoin naturel de mastication, en plus d’être une solution à une bonne hygiène bucco-dentaire.

Dans tous les cas, il faut avoir en tête que les os sont considérés comme des friandises exceptionnelles et non pas des récompenses pour un gentil toutou pendant les dressages. Le broyage au quotidien risque d’entraîner un surdosage en minéraux. Il convient de les en donner une fois par semaine maximum.

Si cet article vous a plus, n’oubliez pas de laisser un “like”.



Laisser votre commentaire

 
© 2012 - 2020 - Biofan