L'univers bio et naturel des chiens et des chats

biofan

Quelles sont mes obligations en tant que propriétaire d’animaux de compagnie ?

Avoir un petit compagnon chez soi, devenir son meilleur ami et créer de beaux souvenirs avec lui. Tout cela semble très passionnant, mais en contrepartie, de nombreuses obligations plus ou moins lourdes s’imposent lorsqu’on est propriétaire de chat ou de chien. D’autant plus qu’aujourd’hui, les droits des animaux ont connu une grande évolution depuis la divulgation de la Loi du 16 février 2015 (l’amendement Glavany) qui institue les animaux comme étant un être vivant doué de sensibilité.

Voici donc une liste non exhaustive des devoirs qu’il faut assumer envers son animal de compagnie :

Obligations de bon sens

Dans la logique des choses, si on a décidé d’adopter un chien ou un chat, c’est qu’on a besoin de sa compagnie et, par déduction que l’on lui porte de l’amour. Dans ce cas, les soins de bases devraient venir naturellement pour le propriétaire, ce qui n’est pas toujours le cas pour d’autres.

C’est pourquoi, d’autres articles du Code rural portant sur les animaux domestiques viennent appuyer l’amendement Glavany. Selon l’article L.214-1 du code rural : “Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce”. Cela implique donc de la nourriture saine et un environnement adapté. 

De plus, les mauvais traitements sont punis par la Loi. Les propriétaires concernés sont passibles d’une amende de 750 euros. S’il s’agit de sévices graves par actes de cruauté, ils peuvent risquer 2 ans de prison et 30.000 euros d’amende.

Les suivis de santé

Dès que votre bébé animal ait atteint ses 3 mois, des vaccinations s’imposent. Malgré que la France soit à ce jour indemne de rage, le vaccin antirabique reste obligatoire pour les animaux introduits ou importés ainsi que les chiens classés 1ère et 2ème catégorie, qui sont considérés comme potentiellement dangereux.

Tout comme le calendrier de vaccination des humains, celui des animaux est également serti d’une longue liste de vaccins à faire. Ceux-ci ont été mis en place pour prévenir les maladies mortelles et fréquentes telles que la maladie de Carré, la parvovirose, l’hépatite et la leptospirose. Aussi, une fois que vous vous êtes lancés dans la vaccination, il faut impérativement emmener votre compagnon faire des vaccins de rappel, surtout si c’est un chien âgé.

La laisse

Les réglementations sur la laisse pour les animaux sont sujettes à des débats et de conflits. En effet, aucune loi n’interdit réellement à un propriétaire de promener son chien sans laisse. Cependant, il faut faire la différence entre la marche sans laisse et la divagation, cette dernière étant passible d’amendement : elle est déterminée par la distance d’un chien sans son maître. En effet, si un chien se promène sans laisse à plus de 100 mètres de son propriétaire, il s’agit alors d’une divagation. Donc, c’est toujours une bonne idée d’apprendre à son chien à aimer la laisse.

Et concernant les réglementations en ville, une mairie peut également décider que les chiens soient munis d’une laisse, ou même muselés. Il faut donc se référer aux réglementations applicables dans la commune où vous êtes inscrits pour savoir comment promener votre animal.

Si cet article vous a plus, n’hésitez pas à “liker” ! 😉



Laisser votre commentaire

 
© 2012 - 2020 - Biofan