L'univers bio et naturel des chiens et des chats

biofan

3 questions à se poser avant d’adopter un 2nd animal de compagnie

Si un animal a fait votre bonheur, vous êtes sûrement tenté d’adopter un autre. (Un double bonheur, cela ne peut pas faire de mal). Mais comme vous en doutez, et comme beaucoup de personnes autour de vous vous l’ont fait remarqué : “Ce n’est pas raisonnable”, ou du moins pas toujours. Pour mettre fin à votre débat intérieur, voici 3 questions qui peuvent vous orienter vers la bonne décision à prendre : 

1 – Mon premier animal est-il d’accord ?

C’est bien la première question à se poser. C’est vrai qu’il est possible qu’on prenne la décision sans prendre en compte ce qu’en pense notre cher compagnon à quatre pattes. Parce qu’il peut effectivement sembler évident qu’il veuille un ami, mais ce n’est pas toujours le cas ! Comme votre chat ou votre chien ne peut pas vous le dire, si vous lui posez la question, à vous de deviner selon son comportement s’il est d’accord pour un deuxième animal à la maison, ou au contraire s’il n’est pas à l’abri de violentes crises de jalousie. Peut-être ne voudra-t-il pas partager ses petits objets : jouets, litière, etc. Est-il du genre sociable ou a-t-il des problèmes à interagir avec d’autres animaux quand vous l’emmenez en sortie ?

2 – Quel animal adopter ?

Il n’y a pas de doute, la question est importante : quel animal prendre en plus de notre toutou ou de notre félin ? Il est vrai que la cohabitation entre deux congénères est bien plus facile car les affinités viennent plus naturellement. Ceci est surtout valable pour les chiens qui, après quelques semaines de fréquentation seulement dans la même maison, ils  deviennent comme de vrais frères et sœurs de la même portée.

Si vous tenez absolument à adopter un chat pour vivre avec votre chien, par exemple, sachez que rien n’est impossible. La mésentente légendaire est bien fondée, en raison d’une mauvaise communication entre les deux espèces. Cependant, tout dépend de la prise en charge des deux animaux : la création d’un environnement sain, équitable et adapté aux deux animaux, et surtout la patience du propriétaire pour écouter leurs besoins respectifs. 

3 – Est-ce raisonnable ?

Nous voilà à l’éternelle question que nous tentons d’esquiver, en vain. Malheureusement, il ne faut pas négliger les critères indispensables : l’argent et le temps. En effet, un autre animal signifie des dépenses en plus. Aussi, le facteur temps n’est également pas négociable : si vous peinez déjà à vous occuper de votre premier animal de compagnie faute de temps, il est clair que gérer deux ne sera pas faisable, à moins de réorganiser votre planning quotidien pour bien vous occuper de vos animaux tout en travaillant à temps plein.

Si vous avez aimé cet article, laissez un “J’aime” ! 



Laisser votre commentaire

 
© 2012 - 2020 - Biofan